Kandorya 2016 ou Camping 3 en costume : les remarques d'un nouveau joueur (mais vieux GNiste)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kandorya 2016 ou Camping 3 en costume : les remarques d'un nouveau joueur (mais vieux GNiste)

Message par Flo Rida Shinseiko le Sam 23 Juil - 14:44

Bonjour,

voici mes remarques suite à la calamiteuse édition 2016 :

Ayant participé pour la première fois à Kandorya cette année (faction PEL / groupe Shinseiko / Tripot Suzume), j’en ressors extrêmement déçu par un certains nombres de points que je me permets d’exposer ci-dessous, afin de les corriger à l’avenir et de permettre aux futurs joueurs de participer à un véritable jeu de rôles grandeur nature et non une sorte de vaste camping en costumes, qui est l’impression qui me reste après cet opus.

I Accueil / inscription / logistique

- où étaient les panneaux ??? Mis à part les indications fournies sur le site internet de Kandorya (et dont les coordonnées GPS étaient fausses car elles menaient à une ferme voisine du site...), AUCUN panneau indicateur du lieu de Kandorya n’était visible en arrivant aux abords du site !!! Tourner pendant 30 ou 40 minutes avant de trouver le bon chemin n’est pas vraiment la bonne manière d’accueillir courtoisement les joueurs, surtout les nouveaux. A l’avenir, il faudra ANTICIPER ce point et poser les panneaux (minimum 2 : 1 au rond-point de St Georges sur Loire et 1 à l’entrée du chemin de la Brédaulière) dès le matin (8h), pour permettre aux participants d’accéder rapidement au site.
- la file d’attente interminable à l’entrée du site pour la validation des inscriptions était inadmissible. Descendre de son véhicule, remonter la file des véhicules, marcher jusqu’au stand, attendre, puis revenir et enfin pourvoir accéder au site dénote d’une organisation plus que faiblarde. Il aurait été bien plus efficace d’utiliser un binome « volant » qui vérifie pièce d’identité + inscription (à l’aide d’une tablette avec le listing au format numérique, bien plus pratique et rapide qu’un listing papier... on est au 21e siècle que diable) et distribue les bracelets directement DANS les véhicules, assisté d’un 3e acolyte avec talkie pour gérer la circulation au niveau du rétrécissement du chemin.
- les aspects de sécurité : AUCUN rappel des points de sécurité élémentaires (localisation du poste de secours, localisation des issues du site, règles vis à vis des feux, conduite à tenir en cas d’incendie, risques liés à la présence de serpents, guêpes ou tiques, numéro d’urgence...) n’a été fait lors du briefing en début de GN ou lors de l’arrivée au site.
- le check armes inexistant : aucune des armes des joueurs de mon groupe n' até controlée avant le début du GN...
- où étaient les plans du site ? Pour les nouveaux joueurs, il est difficile de se repérer sur le site immense de Kandorya, ce qui nuit à une bonne appropriation de l’espace et in fine au jeu. Quelques plans généraux (qui rappellerait également la localisation du poste de secours, des extincteurs et des issues de secours... et les numéros d’urgence) disposés aux endroits stratégiques (PC orga, comptoir du concordat, entrée des campements) auraient été nécessaires.
- la fréquence de vidange des sanitaires laissait à désirer, certaines toilettes sèches n’étant pas vidées régulièrement. Le lieu de stockage des déchets de ces sanitaires à côté des douches et du point d’eau pose un réel problème sanitaire, qu’il faudra corriger par exemple en déplaçant ce lieu de stockage dans un endroit plus éloigné et à l’abri des regards et des narines, derrière une haie d’arbres ou une rangée de canisses par exemple.
- la gestion des déchets à améliorer : mis à part une seule benne pour le verre, tout le reste des déchets est parti dans les immenses (et trop pleines) bennes à tout venant, alors qu’une ENORME quantité de bois, de tissus et de bouteilles plastiques entre autres auraient pu être récupérés très facilement via des conteneurs adéquats... la planète ne vous dit pas merci.

II Fiche de personnage / règles / orga règles sur place

- changer les règles 3 fois dans les 4 semaines précédant Kandorya... est-ce bien sérieux ? Ce bouleversement a sabordé nombre de backgrounds de joueurs (alchimistes, magiciens...) longuement élaborés.
- la vérification superflue des fiches de personnage à l’accueil : l’orga en charge était (de son propre aveu) incapable de vérifier l’adéquation de la fiche de personnage vis-à vis des règles. Cette vérification superflue a encore ralenti le flux. A ce moment précis elle était inutile, il aurait fallu procéder à une validation préalable en ligne (on est au 21e siècle que diable), complétée si besoin sur place par une validation par les orga de faction, avec un listing pour s’assurer que tous les joueurs présents ont bien leur fiche. Une permanence des orga de factions à l’entrée de chaque campement lors de l’arrivée des joueurs aurait été la bienvenue (avec un numéro de téléphone s’ils ne sont pas à leur poste), afin de valider avant le début du jeu l’adéquation des fiches par rapport aux règles.
- les règles de craft laborieuses, pénibles et chronophages : la plupart des joueurs crafteurs ne sont pas venus pour participer à un atelier créatif de maternelle doublé d’un teste de daltonisme... Avez-vous seulement testé ces règles avant de les balancer aux 1500 joueurs de Kandorya ?
- la disponibilité aléatoire des orgas débordés : attendre des heures pour valider une recette, obtenir une confirmation sur un point de règles ou appliquer une compétence car les orgas ne sont pas disponibles est intolérable et ruine le plaisir du jeu en faisant perdre un temps fou. On ne gère pas un Mass LARP comme un GN entre potes de 50 personnes : il faut du personnel pour l’orga !
- les quêtes qui disparaissent faute de temps parce que l’orga est à la bourre sur la résolution : exemple de la tablette en 4 fragments pour fertiliser les sols, qui a donné lieu à de nombreuses négociation, pour se finir en queue de poissons, car l’orga est passé directement aux effets de cette quête sans en permettre la conclusion en jeu, parce qu’elle était en retard... Qui paie le prix de ce manque de coordination ? Les joueurs.
- l’absence de contact entre orga et joueurs : pour le groupe dont je faisais partie (Heimin dutripot Shinseiko), tout est passé par un autre PJ, chef de la faction à laquelle nous appartenons. A part la confirmation que le billet était payé, aucun d’entre nous n’a eu de contact avec l’orga centrale de Kandorya... ne sommes-nous que des vaches à lait avec un numéro ?

En espérant que ces remarques soient suivies d’effet afin que Kandorya (re)trouve ses lettres de noblesse en tant que véritable GN.

Je rajoute le point de vue d'un autre membre des Shinseiko qui complète mon propos :

il n empeche que faire peser autant de responsabilité sur un staff de bénévole me pose qlq question. Il font de leur mieux et c est tres bien. Ce qui peche c est le management de toute ces petites mains pour :
1) ne pas les epuiser dans des taches futiles et dans des conditions de secutites discutables ( on rejoint ici le pb des PNJ chair a canon de nuit dans la plaine)
2) rendre une prestation le plus en accord avec le ton affiché ( plus grand GN de France , etc) Bref un staff de pro dont c est le boulot de gerer les process ( acces au site, gestion de la securité, hygiene, encadrement des bénévoles, gestion des deadlines pour les regles) Et j en passe.

En vrac plus de pole urgences medicales le dimanche. Pas de extincteurs fourni par camp. Pas d indication clair sur le defibrilateur semi auto le plus proche. Pour moi ca va beaucoup plus loin que les problemes mineurs de RP/scenar...et comme tu le dis je ne manquerait pas de le faire savoir a qui de droit.

Je pense quand meme que les orga bénévoles ont une part de responsabilité comme en associatif. Si tu sais ou voit des choses qui sont insensees ou dangereuses faut ouvrir ta gueule ne ne pas te complaire dans le role du mec qui n a pas d autoritédescisionnelle.

Si tout les orga benevoles font des remontées dans le meme sens, de maniere lucide sur la situation je pense que ça participera a des possibles prises de consciences sur les obligations des un et des autres.

Florian

Flo Rida Shinseiko

Messages : 1
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kandorya 2016 ou Camping 3 en costume : les remarques d'un nouveau joueur (mais vieux GNiste)

Message par Myrrha le Jeu 28 Juil - 11:39

Bonjour,

Je ne serais pas aussi tranchée que Flo Rida, mais je le rejoint sur plusieurs points.

Je ne parlerai pas de l'organisation jeu, sur lequel je ne suis pas assez expérimentée pour avoir un avis constructif.
En revanche, côté logistique, il y a de gros défauts d'hygiène et de sécurité à résoudre au plus vite.

Même si l'organisation est composée principalement de bénévoles (et merci à eux de le faire, car c'est un sacré boulot), il n'en reste pas moins que GN Aventures est une société. A ce titre, nous sommes en droit d'attendre un GN géré de manière professionnel.
J'ai travaillé plus de 10 ans dans le monde de l’événementiel et ai beaucoup travaillé avec des bénévoles. Sur un événement de cette ampleur, il est impératif d'avoir une équipe de professionnelle qui coordonne les bénévoles. Flo Rida a déjà dit beaucoup à ce niveau...

Je souhaiterais personnellement revenir sur LE gros point noir du week-end : l'hygiène !
- Les toilettes du port-faubourg n'avaient apparemment pas été vidées depuis l'inter de printemps (et même à ce moment là, elles étaient limites...), et n'ont pas été vidées du week-end... Merci les odeurs pour ceux qui dorment à côté
- Les toilettes de la ville remplies à notre arrivée mercredi matin et non vidées pendant près de 2 jours
- Le stockage des excréments à côté des douches ! (avez-vous une idée du risque sanitaire encouru ????)
Je tiens à rappeler que sur Kandorya, il y a une multitude de typologie de population dont : des enfants (plus ou moins en bas âge), des femmes enceintes (ok, leur venue est à leur risque et péril, mais pas en ce qui concerne l'hygiène). Et je ne vous parle pas des pauvres joueurs qui choppent une insolation le 1er jour et qui doivent passer du temps aux toilettes...

Ensuite, un événement tel que le Hellfest, qui accueille 60 000 visiteurs par jour réussi à avoir des sanitaires propres toute la durée de son événement. Cela est donc possible...

Je précise que les toilettes orga en ville, celles de la plaine (avec la palissade rouge), à priori gérées par une société extérieure, étaient elles, bien entretenu pendant le GN.

En conclusion : Je comprends que des bénévoles rechignent à s'occuper des toilettes, notamment par plus de 30°... Mais, honnêtement, laissez tomber la gestion bénévole de ce point et développez le contrat de l'entreprise qui a fait un super boulot... Cela évitera tout risque sanitaire et donnera une bien meilleur image de Kandorya...

Anael



Myrrha

Messages : 1
Date d'inscription : 28/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kandorya 2016 ou Camping 3 en costume : les remarques d'un nouveau joueur (mais vieux GNiste)

Message par Syrah le Dim 14 Aoû - 23:14

A propos de l'entreprise en charge de l'hygiène : Le gars aurait du prendre son poste plus tôt. Il a du attendre... à la grille du chemin, en ayant en vain tenté de contacter l'orga principal. Quand on est orga, on se rend disponible, on ne passe pas la nuit à picoler.

Syrah

Messages : 5
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 29
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kandorya 2016 ou Camping 3 en costume : les remarques d'un nouveau joueur (mais vieux GNiste)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum