Siège et droits du seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Siège et droits du seigneur

Message par Amaury De Lusignan le Sam 10 Juin - 23:53

Bonsoir.

Avant de continuer je tiens à dire que j'aime beaucoup ce nouveau système de règles, et que je ne pose pas toutes ces questions pour l'accabler, mais au contraire car j'apprécie les possibilités qu'il offre. Et que je veux m'assurer que ces possibilités sont bien intentionnelles, et ne nous seront pas refusées lors du jeu.

Donc une nouvelle question :

Un seigneur de fief doit-il toujours donner des droits de passage sur son fief aux unités souhaitant le traverser lorsque ce fief est assiégé ? En sommes est-il possible une fois un siège débuté, de passer un fief assiégé, sans avoir à en faire le siège et sans demander son autorisation au seigneur local ?

Histoire de grouper un peu les questions, je tiens à poursuivre une autre que je posais avant et qui concerne encore les sièges.

Suite à un siège, les autorisations sont annulées.
Les unités de base sont donc "indésirables" sur le fief tant qu'ils n'ont pas à nouveau une autorisation pour y faire quelque chose.

Les unités civiles n'étant plus autorisées sur le fief, cela signifie-t-il bien qu'elles sont alors dans l'incapacité d'effectuer une "trahison !" (qui précise bien dans les règles que les unités doivent avoir été autorisées à résider sur le fief)

D'un côté elles ont été autorisés à être sur le fief, y sont déjà, et aucune autorisation n'est requise pour rester sur un fief sans rien faire. Il ne faut une autorisation que pour y entrer, pas pour y rester. De l'autre, le changement de fief précise bien dans ses règles que tous les droits sont remis à 0.

Au final qui l'emporte ?

Amaury De Lusignan

Messages : 49
Date d'inscription : 18/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Siège et droits du seigneur

Message par Nathan Äerthon le Mer 14 Juin - 22:50

L'état de siège n'annule pas la capacité aux seigneurs ou suzerains d'autoriser des unités à venir chez elles. De même, il est toujours nécessaire d'être autorisé pour venir sur un fief assiégé à moins de rejoindre directement le siège (en attaque ou en défense).

De même suite à un siège remporté, les autorisations du fiefs sont annulés, l'action trahison ne peut donc être réalisée que pour les unités ayant été légitimement autorisées à être sur le fief par le nouveau seigneur.

Nathan Äerthon

Messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum